Quelques infos du W3C

Publié le par Benoît

Le W3C a publié en février 2004 toute une série de recommandations sur le Web Semantique.

Concernant le RDF, le W3C publie six documents visant un large public. Ils permettent de découvrir, comprendre, utiliser ou implémenter RDF. Le document d'introduction à RDF est le premier de l'ensemble destiné à remplacer les spécifications désormais obsolètes : Syntaxe et Modèle RDF (recommandation depuis 1999) et RDF Schema (recommandation candidate depuis 2000). Il a pour objectif de faire découvrir les éléments essentiels permettant d'utiliser RDF. Syntaxe RDF/XML définit la syntaxe XML pour RDF (RDF/XML) en termes d'espaces de noms, d'infoset et de base XML. Le Langage de description du vocabulaire RDF (ou RDF-Schema) décrit comment utiliser RDF pour construire des vocabulaires RDF. La définition mathématique formelle se trouve dans le document Sémantique RDF. Le document Concepts et syntaxe abstraite définit, quant à lui, la syntaxe sur laquelle est basée RDF, les principes de conception, les concepts clés, les types de données, etc... Enfin, la suite de tests applicables pour la conformité RDF sont décrits dans le document Cas de test RDF. La suite de 172 tests concrets se trouve, quant à elle, dans un espace dédié.

En ce qui concerne le OWL lui aussi possède un ensemble de six documents. Ils permettent également de découvrir, comprendre, utiliser ou implémenter OWL. Le document des Cas d'utilisation et pré requis explique ce qui a motivé les travaux sur OWL. Un Document introductif expose brièvement les fonctionnalités de OWL. Un Guide parcourt les fonctionnalités de OWL en fournissant un exemple complet d'ontologie (concernant les vins, tout un programme !). Plus complet, le Document de référence détaille de façon informelle chaque fonctionnalité de modélisation du langage OWL. Celui-ci est défini de façon normative dans le document Sémantique et syntaxe abstraite. Enfin pour ceux qui veulent s'assurer de la conformité d'une implémentation, un document des Cas de tests illustre l'utilisation correcte de OWL. Le groupe de travail fournit également une importante collection de tests.

L'utilisation conjointe de RDF et OWL va permettre de définir une connexion entre documents et métadonnées, facilitant et améliorant qualitativement les possibilités de recherche et de classification de l'information. L'annonce de ces recommandations est un pas important pour le W3C puisque pour cet organisme, XML, RDF et OWL sont les technologies fondatrices du Web Sémantique. Critiqué pour avoir privilégié le Web Sémantique au détriment des Services Web, le W3C veut prouver que ces standards dépassent les aspects purement théoriques. Ainsi, il publie une page de témoignages d'entreprises pour lesquelles RDF/OWL est déjà une réalité industrielle.

La communauté francophone s'intéresse de près à ces concepts. La récente création du site websemantique.org (communauté de xmlfr.org) en est la preuve. Enfin, bien que ces recommandations soient très récentes, certains documents sont déjà en cours de traduction.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

achat de trafic 18/03/2012 19:03


Le Web 3.0 qui est en train de naître, correspond à un nouveau stade de cette évolution. Du bruit de fond insupportable que sont devenus le spam, les blogs et les fils RSS commence à émerger une
nouvelle approche, par la multplication des réseaux sociaux (Skype, LinkedIn, Viadeo, Facebook, Twitter) qui relient directement émetteur et destinataire de l’information.