Uniform Resource Identifiers (URI)

Publié le par Thomas

Dans la perspective d'un web sémantique, les choses doivent être clairement identifiées, sans quoi il n'est pas possible de partager l'information.


La notion de personne fournit un bon exemple : il existe par exemple des dizaines de François Martin en France ; comment décrire l'un d'eux sur le web, sans risquer de le confondre avec d'autres.


La solution proposée par le web sémantique est d'associer un identifiant unique à chaque chose : il s'agit de l'URI (Uniform Resource Identifiers).

L'URI a fait l'objet de plusieurs spécifications ; la dernière en date synthétise, précise et remplace les précédentes : RFC 3986 de janvier 2005.


Une URI permet donc d'identifier une ressource avec certitude, de manière unique.

L'unicité est vitale pour faire en sorte que les déclarations soient cohérentes :
   - en language naturel, on peut dire :
     <Charles De Gaulle> <est> <un homme>
     et <Charles De Gaulle> <est> <un porte avion>
     mais les informations implicites données par le contexte ne permettent pas, sur internet, d'automatiser des traitements ;
   - dans le web sémantique il faut donc écrire, par exemple :
     <http://example.org/Hommes/CharlesDeGaulle> <est> <un homme>
     et <http://example.org/Bateaux/CharlesDeGaulle> <est> <un porte avion>
    On choisit ainsi une URL pour jouer le rôle de l'URI.


Un URI, de l'anglais Uniform Resource Identifier, soit littéralement identifiant uniforme de ressource, est une courte chaîne de caractères identifiant une ressource physique ou abstraite, et dont la syntaxe respecte une norme d'Internet mise en place pour le World Wide Web (voir RFC 3986).


Commenter cet article